Le domaine

Les origines du Château Le Boscq remonte à 1749 et un certain Thomas Barton. Au fil des années les différents propriétaires n'ont cessé d'élaborer des vins de hautre qualité, en insuflant une maîtrise totale des rendements.
Sur une superficie totale de 15,70 hectares, le vignoble Château Le Boscq occupe un terroir constitué de graves garonnaises sur un sous-sol argileux.
Les cépages de merlot, cabernet-sauvignon et petit verdot sont cultivés de façon traditionnelle. S'ensuit une vinification parcellaire permettant à chaque lot de raisons d'exprimer pleinement leur caractère. En somme, des vins à la hauteur de leur appellation.

L'appellation AOC Saint-Estèphe

Surface : 1230 ha
Région : Pointe septentrionale du haut Médoc en Gironde
Cépages : Merlot, cabernet-sauvignon, cabernet-franc, petit verdot
Couleur : Rouge
Le sol de graves, légèrement plus argileux que dans les appellations plus méridionales du Médoc, confère au Saint-Estèphe un caractère solide dans son jeune âge et une grande aptitude à la garde : 10 à 20 ans et jusqu'à 30 ans pour les grandes années.
Le sol est composé d'alluvions graveleuses reposant sur des calcaires ou des marnes à huîtres.

L'appellation compte 5 crus classés dans le classement de 1855 (classification officielle des vins de Bordeaux établie à la demande de Napoléon 3 pour l'exposition universelle de Paris).
Ils sont produits dans des terroirs contrastés (bord de la Gironde ou haut des collines) liés à la variété géologique et climatique mais l'appellation propose des vins typiques.

Les vins Saint-Estèphe se caractérisent par leur côté charpenté, robuste et solide. La bouche est harmonieuse, puissante et fine, pour donner une finale plaine de distinction et de fraîcheur. Avec l'âge, la bouche s'arrondit avec un bouquet complexe et des tanins fondants.

Les accords mets et vins

La richesse arômatique de ce Saint-Estèphe Château Le Boscq 2010 lui permettra de se marier avec des mets assez divers.
Viandes mijotées : onglets à l'échalote, civet de lièvre, gardianne de taureaux...
Gibier à plume : poularde rôtie, faisan, pigeonnaux aux légumes...
Champignon : cèpes en civet (champignon qui s'accorde très bien avec les grands rouges de la région bordelaise).
Farcis provençaux.