La région du Beaujolais

Véritables épicuriens, l'équipe Mets Vins propose des box composées du terroir Français totalement made in France. Mets Vins fonctionne sous forme d'abonnement coffret vin que vous pourrez offrir à vos proches ou tout simplement vous faire plaisir !

carte vin, beaujolais

Crédit photo : La carte des vins s'il vous plaît

La région du Beaujolais

La région viticole du Beaujolais est réputée grâce à son fameux Beaujolais Nouveau, ce vin primeur de l’année que l’on retrouve sur toutes nos tables dès le troisième jeudi du mois de novembre.

Cette région s’étend sur près de 22 000 hectares, avec une route des vins de 140 km de vignes qui vous fera traverser de nombreux domaines et villages viticoles. Les vignes du Beaujolais sud sont plantées en majeure partie sur des sols argilo-calcaires, appelés « pierres dorées », et des sols granitiques plus au nord.

La région du Beaujolais bénéficie d'un climat de type semi-continental, idéal pour l'épanouissement de la vigne. Les hivers sont froids et secs avec des vents du nord. Au printemps, les risques de gelées tardives sont présents à cause du vent.

On retrouve une belle majorité de cépages rouges, suivit d’une faible présence de cépages blancs. Deux cépages sont mis à l’honneur, le Gamay qui livre sur les terroirs du vignoble Beaujolais, une expression très intense en montrant son potentiel. Il donne d’ailleurs naissance à des vins d’une grande pureté. Le Chardonnay, lui, donne des grappes dorées, riches d’un jus blanc sucré. Le Gamay Noir et le Chardonnay profitent bien des conditions climatiques adoucies, et se récoltent assez tôt ce qui permet une bonne concentration des raisins.

Le vignoble du Beaujolais est constitué de 12 appellations d’origine protégée (AOP). Dont le Beaujolais-Villages qui est planté sur des coteaux, à une altitude comprise entre 200 et 550 mètres. Elle représente une production annuelle d’environ 390 000 hectolitres par an. Également, l’AOC Beaujolais qui se situe le plus au sud avec une influence méditerranéenne. Et les étés sont chauds avec un fort risque orageux. Les monts du Beaujolais protègent le vignoble contre les vents de l’ouest. Le climat y est donc tempéré et rarement froid. Nous retrouvons donc le reste des appellations comme Juliénas, Saint-Amour, Chénas, Moulin-à-vent, Fleurie, Chiroubles, Morgon, Régnié, Côte-de-Brouilly, Brouilly.

L’appellation de Juliénas

Présent sur près de 580 hectares de vignes avec une altitude qui varie de 250 m à 470 m, elle est établie en coteaux. En débutant de manière peu pentue sur le bas, et de plus en plus pentue quand on se rapproche des crêtes.

Cette appellation fait partie des 10 crus qui composent le beaujolais. Ce terroir offre des conditions parfaites pour la progression du Gamay.

L’appellation de Saint-Amour

Située le plus au nord du vignoble du Beaujolais, l’appellation Saint-Amour s’étend sur 325 hectares, elle est plantée à environ 240 m d’altitude. Concernant son cépage de prédilection, le Gamay offre des vins de couleur pourpre, plutôt élégant et charmeur, à boire jeunes. Ou des vins prévus pour la garde. Un climat a été repéré, cela de façon non officielle, le « Paradis » car ce cépage propose des vins très étonnants et très qualitatifs. Une cinquantaine de producteurs se partagent l’appellation.

L’appellation de Chénas

Le moins étendu et le plus petit vignoble des crus du Beaujolais, il s’étend sur 265 hectares. Très proche de l’appellation Moulin-à-vent, qui est la plus célèbre de la région Beaujolais, elle n’est pas bénéfique pour l’appellation Chénas, et engendre malheureusement un manque de popularité. Ces vins rouges sont tanniques et plutôt harmonieux, ainsi on peut observer une belle robe avec des reflets bleutés.

vendange, vin, vigne

L’appellation de Moulin-à-vent

Nous voilà en haut d’une colline avec son célèbre Moulin à vent, emblème de la plus ancienne appellation de la région du Beaujolais, l’AOC Moulin-à-vent. L’appellation de Moulin-à-vent est la plus connue de sa région viticole, présente sur environ 655 hectares, elle produit un seul et unique cépage, le gamay noir.Cependant, la présence de cépages complémentaires peut être utilisé.

La situation de ses vignes est propice à une belle évolution sur ces coteaux, aux pentes parfois sévères. Des vins à la fois charpentés, complexes et fins, avec un fort potentiel de garde, que l'on compare de temps en temps à ses cousins bourguignons de la Côte d'Or.

L’appellation Fleurie

Réputée pour être le plus féminin des vins, l’appellation Fleurie est plantée sur 870 hectares de vignes, et sont présentes entre 200 et 450m d’altitudes. On découvre des vins d’une très grande finesse, avec de très belles notes fleuries dans leurs vins rouges.

L’appellation Chiroubles

Sur 350 hectares de vignes avec une altitude de 250 à 450 mètres, ce vignoble est en forme d’amphithéâtre et fait de ce cru le plus élevé du Beaujolais.

De plus, le vignoble est orienté en majorité au sud-est, alors les températures sont plus douces. Ainsi le vignoble est mieux abrité du vent, au contraire de certains vignobles d’altitude égale.

Sa forme assez particulière obtient une très bonne exposition, qui réchauffe les sols ce qui procure un élevage de qualité pour le cépage le Gamay. Le cépage principal est le Gamay N à jus blanc, mais trois autres cépages sont autorisés en tant que cépages accessoires, limités à 15 % au sein de chaque parcelle : l'Aligoté B, le Chardonnay B et le Melon B.

L’appellation Morgon

Le terroir s’étend sur 1 100 hectares et il est soumis à trois influences climatiques : océaniques tempérées par la Loire, méditerranéennes en été, et continentales en hiver. De plus, issu du même cépage, le Gamay, les vins de Morgon sont complexes à l’image des sols qui composent leur terroir. Ils obtiennent une couleur ocre rouge, en raison du manganèse qui compose leurs sols.

On produit ici des vins qui ont besoin de quelques années de garde pour révéler la subtilité du terroir schisteux.

église romane, beaujolais, vignoble

L'appellation Régnié

La commune Régnié-Durette est présente sur 395 hectares et elle est la seule commune où se cultive des vins de l’appellation Régnié. Les vignes situées sur des pentes allant de 200 à 500 mètres d’altitude, ont des sols composés à 70 % de sables.

Ils se dégustent dans les 5 ans, suivant leur commercialisation pour préserver au mieux leurs arômes de fruits rouges accompagnés de notes épicées et minérales.

L'appellation Côte-de-Brouilly

Cette appellation couvre une grande partie du Mont Brouilly, car les vignes sont plantées en pente et laissent juste apparaître le sommet du Mont. Le Mont est dominé par la chapelle Notre-Dame aux Raisins, qui a été construite en 1854.

La plantation des vignes étant autour du Mont, cela ne permet pas à certaines parties du Mont de bénéficier d’une bonne exposition. Cependant, l’altitude et les pentes permettent de compenser et procurent alors des vins robustes et élégants.

Ici, les sols sont constitués de la célèbre "pierre bleue de Brouilly" qui les rend durs, et rappellent ses origines volcaniques. Notamment grâce à la présence de quartzites et de métadiorite. On retrouve toute la particularité de cette typicité des sols dans les vins de l’appellation Côte-de-Brouilly. Les vins de cette appellation sont plus concentrés, car les raisins bénéficient de plus de soleil que ceux situés au pied de la colline.

L’appellation Brouilly

Elle se situe au pied de la colline et s’étend sur 1 330 hectares, c’est grâce à sa taille et à son rendement que l’appellation Brouilly est le cru le plus étendu du Beaujolais. On retrouve des vins fruités et bien parfumés, qui se dégustent à ses débuts. Le Brouilly est meilleur lorsqu’il est bu jeune, alors que le Côte-de-Brouilly devra patienter dans une cave pendant 4 ou 5 ans avant de pouvoir le déguster.

Le vignoble du Beaujolais bénéficie d’un emplacement idéal pour l’évolution des raisins, ainsi son cépage de prédilection procure des vins fins, très aromatiques. Et permet ainsi de donner une gamme étendue allant du vin primeur, le Beaujolais Nouveau, au vin de garde. Chaque année, cette région viticole produit environ 1 million d’hectolitres.

grappe, raisin Article qui pourrait vous plaire : Le beaujolais Nouveau

grappe, raisin Produit qui pourrait vous intéresser : La carte des vins de Champagne

Commentaires (0)

Product added to wishlist
Product added to compare.