Articles à la une

Quelques informations sur les vins bio

La Réglementation

 

Depuis 1991, la production de vins biologiques est réglementée au niveau européen.

L’INAO ( Institut National de l’Origine et de la Qualité) est chargée de mettre en application cette réglementation en France.

 

Les règles inscrites présentent les règles à suivre pour la production, la transformation, la distribution, l’importation, l’étiquetage et le contrôle de ces vins bio.

 

La viticulture biologique

 

Il existe plusieurs techniques sur lesquelles reposent la conduite de la vigne en agriculture biologique.

- Les Organismes Génétiquement Modifiées ne sont pas autorisés

- Concernant la protection et la fertilisation des vignes, seuls les produits d’origine naturelle sont autorisées

- Pour éviter le recours aux produits pour protéger les plantes, des mesures prophylactiques  (préventifs) sont mises en place pour réduire l’impact aux attaques de parasites

- Les interventions mécaniques sont demandées pour réduire les adventices

 
Une période de conversion de 36 mois est nécessaire afin de certifier la conversion en culture conventionnelle et biologique.

A partir de la deuxième année, le vigneron pourra tout de même utilisée la mention « Produit en conversion vers l’agriculture biologique » s’il n’utilise qu’un seul ingrédient d’origine agricole en vinification.

 

On note une hausse des coûts de production dûe à une plus grande main d’œuvre pour avoir une meilleure anticipation, une gestion mécanique au lieu de chimique

 

La vinification

 

La vinification demande une utilisation 100% biologique des ingrédients agricoles : sucre, raisin, alcool, moût concentré rectifié.

Il existe aussi des restrictions sur l’utilisation de procédés chimiques comme la désalcoolisation.

Les additifs et les niveaux de dioxyde de souffre sont également restreints.

 

Les contrôles sont le gage de qualité

 

Dans le cadre du règlement européen, l’INAO a certifié des organismes pour évaluer et certifier les domaines demandeurs.

Les vins bio doivent subir un contrôle annuel obligatoire avec une analyse des risques.

La transformation du produit se poursuivi jusqu’au conditionnement du vin.

  

La mention « vin bio »

 

Le logo vin bio est obligatoire. Le code de l’organisme certificateur: FR-BIO-XX (FR pour la France) L’origine des matières 1ères agricoles: Agriculture UE ou UE/non UE ou nom du pays si au moins 98% des ingrédients agricoles en sont originaires

 

Le petit résumé sur le vin bio :

 

- Produit contrôlé et certifié

- Réglementation européenne appliquée par l’INAO

- Aucun produit de synthèse ( herbicide, OGM, limites des sulfites < au conventionnel)

- Impact positif sur l’emploi local

- Matière première de qualité

- Production en plein développement

(Pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de l’INAO.)

 

COMMENTAIRES

Aucun commentaire pour le moment.

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.

Abonnez-vous à notre newsletter