Articles à la une

Le Beaujolais nouveau, les clefs du succès

Tous les ans, le troisième jeudi de novembre fait partie des manifestations de fin d'année à ne pas rater. Et pour cause, celui-ci marque l'arrivée du Beaujolais nouveau sur nos tables !
Mais pourquoi cet événement festif séduit toujours plus d'adeptes ? Quels sont les secrets d'un tel succès ? Mets Vins vous dit tout...


La petite histoire du Beaujolais nouveau

Tout commence en mars 1951 avec une modification majeure des conditions de vente des vins. L'arrêté de 1951 stipule que la commercialisation des vins ne peut se faire avant le 15 décembre de chaque année. Avec l'aide de l'Union viticole du Beaujolais, les vignerons du Beaujolais protestent contre cet arrêté et demandent à vendre leurs vins "en primeur" avant cette fameuse date du 15 décembre. Leur demande se concrétise puisque le 13 novembre 1951, une note administrative précise que certains vins pourront être commercialisés avant la date officielle du 15 décembre. Le Beaujolais nouveau est né !
D'abord aléatoire, la date de mise en vente du Beaujolais nouveau a ensuite été fixée au 15 novembre à partir de 1967. Depuis 1985, on a choisi le troisième jeudi du mois de novembre pour le déguster.


Ce qu'il faut savoir

Le Beaujolais nouveau est un vin rouge de primeur, produit entre Lyon et Mâcon, au coeur des appellations d'origine contrôlée Beaujolais et Beaujolais-villages. Issu de l'unique cépage Gamay noir, le Beaujolais nouveau se déguste aux alentours des 14°C avec un plateau de charcuteries et de fromages. Privilégiez de la charcuterie de la vallée du Rhône comme des petits machons lyonnais ou un jésu.

Une stratégie marketing bien ficellée
Les amateurs de vin le savent bien, le Beaujolais nouveau ne doit pas forcément son succès à sa structure et son équilibre mais plutôt à une efficace stratégie marketing. Chaque année, les principaux acteurs du marché viticole français et surtout la majorité des médias font de la sortie du Beaujolais nouveau un événement incontournable. Cette tradition, établie à une date fixe, permet aux vignerons d'écouler facilement leur stock en proposant un vin facile à boire. Ce vin festif réunit ainsi tous les "types" de consommateurs, des novices aux plus initiés.
Et le Beaujolais nouveau ne s'est pas seulement ancré dans la culture française mais aussi dans le monde entier, notamment en s'exportant de plus en plus en Asie. Véritable vitrine du patrimoine français, le Beaujolais nouveau a encore de beaux jours devant lui... Et nous ne nous en plaindrons pas !

COMMENTAIRES

De Commentaire
Romain
20/11/2015

Merci pour ces précisions :)

Seuls les utilisateurs enregistrés peuvent publier des commentaires.

Abonnez-vous à notre newsletter